Chercheurs et cliniciens ensemble contre le cancer

206

 

Le cancer ou plutôt les cancers sont encore la première cause de mortalité en France, mais les traitements progressent et la mortalité diminue.

Ces progrès sont liés aux nombreuses avancées en matière de chirurgie, d’imagerie médicale, de radiothérapie et de traitement pharmaceutique. Par exemple, l’avènement récent des thérapies dites « ciblées » représente une avancée majeure. Ces thérapies ont trouvé leur base dans la connaissance des mécanismes biologiques qui contrôlent le destin des cellules, entre vie et mort et entre division et repos, mécanismes qui sont fortement perturbés dans les cellules cancéreuses. L’exploration de ces mécanismes a permis la découverte de molécules clés qui forment les « cibles » des nouvelles thérapies.

Dans les années qui viennent, on peut même espérer la naissance de thérapies ciblées de nouvelle génération, qui s’attaquent exclusivement à la cellule cancéreuse et non plus, en effet collatéral, à la cellule normale, évitant ainsi les graves effets secondaires qui freinent l’utilisation des thérapies actuelles.

Toutes ces avancées importantes ont été rendues possibles par les progrès de la recherche fondamentale mais aussi, et peut-être même encore plus, par l’existence d’interactions fortes entre chercheurs fondamentaux et cliniciens.

Faute de ces interactions, les grandes avancées fondamentales ne peuvent être traduites en applications et restent lettre morte au plan thérapeutique. La Société française du cancer (SFC), est une société savante plus que centenaire qui rassemble chercheurs fondamentaux et cliniciens. Son but est de former et d’informer les chercheurs et les médecins, et de faire circuler les informations entre ces différents acteurs impliqués dans la lutte contre le cancer.

Ainsi, par exemple, la SFC soutient Eurocancer, le plus grand congrès sur le cancer en France, qui rassemble chaque année plusieurs milliers de participants, chercheurs et cliniciens à Paris, du 19 au 21 Juin 2012.

Dans le combat contre le cancer, chercheurs fondamentaux et médecins sont en première ligne et la victoire ne pourra être obtenue que s’ils marchent main dans la main. C’est la mission de la SFC qui est, plus que jamais, au coeur de ce combat.

Annick Harel-Bellan
Présidente de la SFC, Société française du cancer