Mélanome: informer et former tous les acteurs du parcours de soins

Accompagner l’ensemble des professionnels de santé et les patients dans la lutte contre le cancer est l’une des priorités du Groupe Pierre Fabre. Echange avec Dominique Gougeon, Directeur de l’unité opérationnelle Oncologie France.

Comment évoluent les traitements du cancer ?

Depuis quelques années, les thérapies utilisées sont de plus en plus souvent orales. C’est le cas pour plus de 50 % des traitements. Ces médicaments sont délivrés en pharmacie de ville, ce qui a accru le besoin d’expertise des pharmaciens. En effet, lorsque les traitements sont administrés à l’hôpital, le médecin est le garant de l’information donnée aux patients. En revanche, lorsque les traitements sont délivrés en ville, le pharmacien d’officine joue un rôle très important dans l’explication de la pathologie et du bon usage du médicament.

Quels sont les enjeux des laboratoires par rapport à ces nouveaux médicaments ?

En tant qu’industriels du médicament, nous avons le devoir d’aller au-delà de la mise à disposition des thérapies innovantes. Il nous faut assurer la connexion entre la ville et l’hôpital en accompagnant les médecins tout en formant les pharmaciens afin d’assurer le bon suivi du traitement. Ce lien entre les pharmaciens et les prescripteurs est primordial, car ces traitements sont ciblés et concernent peu de patients.

Quels sont les dispositifs de formation des professionnels de santé mis en œuvre par le laboratoire Pierre Fabre ?

Pour nos traitements ciblés dans le cancer colorectal métastatique et dans le mélanome métastatique, nous avons mis en place un circuit de distribution en pharmacie court et rapide, sans intermédiaire, qui permet d’identifier les pharmaciens qui distribuent nos traitements afin de leur proposer une formation qui leur apporte un haut niveau de satisfaction. Cette communication scientifique auprès des pharmaciens complète le travail d’accompagnement déjà réalisé auprès des médecins. Pour nous, c’est une autre manière de co-construire et de développer le réseau ville-hôpital. Nous avons tous le même objectif : améliorer la prise en charge des malades atteints de cancer.

Quel est l’engagement du groupe auprès des patients ?

Le Groupe Pierre Fabre a toujours œuvré pour le bien-être des patients. Nous avons, par exemple, lancé en janvier dernier une application mobile destinée aux malades atteints de mélanome métastatique pour les soutenir au quotidien dans la gestion de leur maladie.

Propos recueillis par Gézabelle Hauray

Article extrait du dossier Grand Angle spécial oncologie réalisé par CommEdition, paru dans Le Monde daté du 5 juin 2021.

Photo: © Pierre Fabre / DR