La dermatologie en action

8

Pr Marie Beylot-Barry, dermatologue et présidente de la SFD.

La Société française de Dermatologie (SFD) fête ses 130 ans. Un anniversaire qui marque plus que jamais le dynamisme et l’ouverture de la discipline, qui fait face à de nombreuses pathologies : 16 millions de Français sont atteints de maladies de peau.

L’objectif de la recherche est désormais de déterminer les facteurs pronostiques de réponse aux traitements, d’anticiper les effets indésirables et de contrer les résistances aux traitements actuels.

Certaines dermatoses sont chroniques et invalidantes, comme la dermatite atopique, le psoriasis ou le vitiligo ; d’autres mettent en jeu le pronostic vital, comme les cancers de la peau et avant tout le mélanome. La recherche académique, mais aussi industrielle, a permis d’apporter des réponses thérapeutiques efficaces à ces différentes affections avec les thérapies ciblées et l’immunologie, qui ont changé le pronostic du mélanome et amélioré la qualité de vie des patients atteints de dermatoses chroniques.

L’objectif de la recherche est désormais de déterminer les facteurs pronostiques de réponse aux traitements, d’anticiper les effets indésirables et de contrer les résistances aux traitements actuels. Autant d’actualités dont les patients doivent être informés, notamment à travers le site grand public de la SFD  : dermato-info.fr. Celui-ci s’actualise et se modernise pour être en phase avec les nouvelles connaissances et données thérapeutiques.

Cette diffusion des savoirs est complétée par une collaboration active avec les associations de patients. La SFD favorise également l’accès à l’innovation à travers le site dermato-recherche.org, où les projets de recherche réalisés et les essais cliniques sont présentés. La recherche est en effet le fer de lance de la SFD qui finance des projets à hauteur de plus de 600 000 euros par an, auxquels s’ajoutent les bourses de masters, de thèses et de post-doc (350 000 euros en 2019), notamment grâce au soutien complémentaire de son fonds de dotation.

A la lumière de la littérature et de l’expertise pratique, le Centre de preuves de la SFD, en lien avec les groupes thématiques de la SFD, est chargé de la production de recommandations d’aide à la décision thérapeutique avec, en 2019, celles concernant la maladie de Verneuil et l’urticaire chronique. Parallèlement à leur publication, ces recommandations sont diffusées grâce à des algorithmes interactifs sur le site de la SFD pour être utilisées facilement par le dermatologue.

Credit photo © SFD / DR

Article extrait du dossier Grand Angle – Spécial Dermatologie, réalisé par CommEdition, paru dans Le Monde daté du 4 décembre 2019