Hématologie :Entre innovation et évolution du système de santé

329

Les innovations thérapeutiques en cours et à venir transforment le pronostic et la prise en charge de nombreuses hémopathies malignes. Les explications du Pr Véronique Leblond, chef du service d’hématologie clinique de la Pitié-Salpêtrière à Paris.

Depuis 2014, des traitements innovants comme les thérapies ciblées ont révolutionné le suivi de nombreux cancers du sang, notamment la leucémie lymphoïde chronique (LLC). Oraux, ces traitements ont également modifié l’organisation des soins. En effet, pour ces patients, la chimiothérapie est amenée à ne plus faire partie de la stratégie thérapeutique. Les traitements ont lieu à domicile ou en hôpital de jour. Les hématologues sécurisent ce nouveau parcours de soins hors de l’hôpital. Si les outils connectés sont une aide, ils sont encore assez peu utilisés chez les patients âgés concernés par la LLC. La solution repose sur les relations humaines, notamment grâce aux infirmières de pratique avancée, spécialement formées, qui sont chargées, par appels téléphoniques, du suivi des patients. Des pharmaciens hospitaliers peuvent également assurer cette mission.

Ce type de dispositifs soulève de nombreuses questions : comment recruter sans déstabiliser les services de soins ? Comment valoriser financièrement ces compétences ? Des interrogations auxquelles les autorités de santé sont sensibles. Un cahier des charges pour faciliter le parcours de soins par voie orale est en cours de réflexion et, prochainement, d’expérimentation.

De leur côté, les CAR T cells représentent également une innovation d’ampleur. Encore limitées à quelques indications (leucémie aiguël ymphoblastique et lymphome à grandes cellules), le champ des CAR T cells est amené à s’élargir. Des essais thérapeutiques sont en cours dans la LLC, les lymphomes de bas grade, le myélome, etc. Ces médicaments requièrent des examens spécifiques issus de centres experts répartis sur le territoire. La manière dont ce déploiement aura lieu et qui seront les patients éligibles sont des sujets de réflexion. Autant de questions qui révèlent les aspects médico-économiques et organisationnels de la production des CAR T.

E-Santé et onco-hématologie
Les thérapies orales en essor dans les cancers hématologiques déplacent les traitements de l’hôpital vers le domicile des patients, où le suivi des effets indésirables et de certaines complications doit être effectué différemment. Une problématique d’autant plus importante du fait du vieillissement de la population et de la chronicisation de ces maladies, liée à l’efficacité accrue des traitements. Si les soignants de ville contribuent à ce suivi, les outils connectés comme les applications Smartphone peuvent également apporter une aide. Ils ont cependant des limites, les patients atteints de pathologies malignes hématologiques étant âgés et globalement peu connectés pour le moment. D’autres outils 2.0, comme la téléconsultation ou la téléexpertise, pour conseiller les professionnels permettent aussi de renforcer le suivi des patients. Autant de dispositifs qui reposent tous sur l’humain.

Gézabelle Hauray

Article extrait du dossier Grand Angle – Spécial Innovation en santé, réalisé par CommEdition, paru dans Le Monde daté du 20 juin 2020

Credit photo : DR

Credit photo : DR – © Agenturfotografin- stock.adobe.com