DES DÉVELOPPEMENTS TECHNOLOGIQUES MAJEURS

101

«La recherche en ophtalmologie est d’une très grande vitalité, avec des développements technologiques tout à fait passionnants : la rétine artificielle, la thérapie génique et cellulaire avec la reprogrammation des cellules souches, l’imagerie, dont la résolution atteint le niveau de la cellule.

Au sein de l’Institut de la Vision, depuis près de cinq ans, notre objectif est de positionner la France et les patients français dans cette dynamique d’excellence de la recherche et d’innovation, en développant nos propres projets ou en testant sur nos patients les meilleurs projets issus d’autres équipes. Ce cluster héberge sur un site unique de la recherche académique finalisée ou non, clinique, industrielle, et des patients, autour du handicap visuel.
Ce rapprochement de la recherche privée et publique est l’un des éléments clés de la profusion et du potentiel des projets menés. Ainsi nous menons par exemple plusieurs essais de thérapie génique, avec trois projets en cours et deux autres en préparation. Nous venons également d’obtenir avec l’Institut Langevin (ESPCI) un financement important du Conseil européen de la recherche (European Research Council) pour développer une imagerie en quatre dimensions. En ce qui concerne la rétine artificielle, les résultats obtenus grâce aux projets en développement au sein de l’Institut se confirment et s’amplifient. Afin de poursuivre cette dynamique, l’Institut de la Vision s’est doté de nouvelles forces de recherche. Après un appel d’ores international, nous avons recruté trois nouvelles équipes internationales. Notre pôle Perception visuelle a été ainsi renforcé avec l’accueil de mathématiciens, de roboticiens, d’ingénieurs… De nombreux travaux s’orientent vers la perception au niveau du cerveau, dans le champ des neurosciences. Et dans le cadre du grand projet européen « Human Brain Project », l’Institut européen des neurosciences théoriques s’est installé à côté de nous. Toutes ces nouvelles équipes contribueront à placer la recherche française comme un acteur incontournable dans les pathologies de l’oeil. »

Pr José-Alain Sahel, Directeur de l’Institut de la Vision (UPMC, Inserm, CNRS, Hôpital des Quinze-Vingts) et Fondation ophtalmologique Adolphe de Rothschild (Paris).